Pearltrees

Pearltrees Pearltrees, un marque-page convivial en français, s’il vous plaît!

Ces dernières années, dans notre culture subjuguée par les médias, nous sommes confrontés à un déferlement de renseignements. Internet a indéniablement contribué à provoquer une avalanche de données. Il est donc évident que nous nous sentions ensevelis. L’univers de l’éducation n’est pas exclu de ce phénomène d’infobésité.

Un logiciel comme Pearltrees peut fournir un remède au désarroi que nous éprouvons. Il nous donne les moyens de faire ressortir les sites Internet de bonne qualité liés aux connaissances que nous désirons transmettre et de les cataloguer afin de les retrouver aisément, et ce, d’une façon très conviviale.

En quoi est-ce que Pearltrees se distingue des autres marque-pages gratuits?

L’avantage indéniable de pearltrees.com, contrairement à ce que laisse présager son nom anglais, réside dans sa version française. Conçu en France en 2009, il possède une interface française bien garnie, ce qui est loin d’être le cas des autres marque-pages tels delicious.com et Diingo.com. Aux dernières nouvelles, ces deux logiciels sont toujours unilingues anglais.
Il est vrai que l’on retrouve des marque-pages dans tous les navigateurs. Que ce soit Internet Explorer, Firefox ou Chrome, ils permettent tous de marquer les pages internet et de les classer dans des fichiers. Même Facebook nous permet d’enregistrer des pages web. À juste titre, on pourrait se demander ce qu’un marque-page comme Pearltrees.com peut offrir de plus.

En fait, là où ce logiciel se distingue, c’est qu’il a recours a un réseau de concepts. Il nous permet de voir en un coup d’œil le lien entre les différents sites web choisis. En plus, il nous permet d’ajouter des commentaires.

D’ailleurs, le nom « pearltrees » se traduit littéralement en français par « arbre de perles ». Le choix du nom est ingénieux, car le mot « arbre » évoque la forme que peut prendre graphiquement les liens, permettant ainsi une analyse heuristique. En effet, un sujet peut avoir de nombreux embranchements qui aboutissent à une grande variété de perles. Chacune de celles-ci correspond à une page web dans le logiciel. En cliquant dessus, on a un accès direct à la page désirée. En plus, on sait que le mot « perle » a un sens figuré qui signifie « remarquable » suggérant que chaque page constitue une découverte, un bijou.

Figure 1
Voici comment se présente une ramification créée à partir d’un sujet : la littérature française. Comme on peut le constater, la présentation est très attrayante.

pltr1

Figure 2
En cliquant sur une perle, on peut accéder à un autre embranchement. Par exemple, dans le logiciel, si on clique sur la perle figurant ci- haut intitulé XIXe siècle, on accède à ceci :

pltr2

Figure 3
En cliquant sur une perle translucide comme celle figurant dans la figure 1 intitulée « ebooks libres et gratuits », on accède directement à la page web. Voici le résultat :

pltr3

Grâce à cette schématisation sphérique des concepts, les étudiants pourront accéder à tout un univers de connaissances variées. Tout d’abord, leur savoir rejoindra les compétences théoriques et techniques visées dans un programme. Ensuite, en ce qui concerne le savoir-faire, ce projet se révélera précieux pour développer chez les étudiants leur capacité de jugement par rapport à la recherche sur Internet. En plus, ils apprendront à utiliser un nouveau logiciel qui leur sera utile probablement dans d’autres contextes. Finalement, le savoir-être sera développé dans la mesure où ce travail se fera dans un contexte d’équipe : le sens de la collaboration sera mis en contribution.

Et tout ça, en français….

Mireille Francesconi
Professeure de français
Cégep régional de Lanaudière (Terrebonne)

Une réflexion sur « Pearltrees »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *