Quelle plateforme pédagogique pour demain ?

« Quelle plateforme pédagogique pour demain ? », demande Christophe Batier à Marcel Lebrun.  

Les plateformes libres actuelles, comme Moodle, Claroline (Marcel Lebrun) ou Spiral (Christophe Batier) devraient-elles être un peu moins verticales par mimétisme du système des cours disciplinaires, et devenir un peu plus horizontales pour permettre l’utilisation multidisciplinaire propre à l’approche par problème ou à la pédagogie par projet?

Merci à Marcel Lebrun et à Christophe Batier pour cette entrevue et à Christophe Bernard, Séverine Parent et Michel Vincent pour l’avoir faite connaître sur Twitter.

Moodle ou Claroline ou Spiral ont-ils fait leur temps ? S’adapteront-ils ? Marcel Lebrun croit à la fusion, à la mobilité, à la flexibilité, à l’ouverture… Quelle est la place des portfolios électroniques et du web 2.0 dans cette perspective ?

Le logiciel libre peut évoluer à la vitesse de l’éclair, on ne peut pas en dire autant des pratiques pédagogiques majoritaires. Dans cette dialectique entre l’outil et la main qui le manie ou l’intelligence qui projette sur l’écran de l’avenir ses potentialités, l’enjeu est l’éducation de toute une génération.

Entre plateformes pédagogiques, portfolios électroniques et web 2.0, il faut souhaiter que nous soyons à la hauteur de ce que la technique peut nous permettre d’espérer. Ou encore, penser librement et innover, pour utiliser à bon escient le logiciel libre et guider son développement.

Pierre Cohen-Bacrie
Conseiller pédagogique TIC
Collège Montmorency
@captic

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *