LibreOffice

  La suite bureautique LibreOffice est en quelque sorte l’héritière libre d’OpenOffice. 

La suite LibreOffice (aussi appelée LibO) est nouvelle, car depuis quelques années, le monde du logiciel libre et gratuit utilisait la suite bureautique OpenOffice.

Voici son histoire

Sun Microsystems avait acheté en 1999 une compagnie allemande (Star Division) qui produisait une solide suite bureautique. Pour quelque raison, Sun l’a rendue libre sous le nom d’OpenOffice tout en offrant une version payante StarOffice.

Lorsqu’Oracle a acheté Sun Microsytems, la question s’est posée au nouveau propriétaire de savoir quoi faire d’OpenOffice. Le retirer du monde libre, voilà qui était impossible, car le code du logiciel libre est donné irrévocablement à l’humanité. Cesser de le développer était une possibilité.

C’est alors que certains membres d’OpenOffice.org, qui ne souhaitaient pas travailler avec Oracle, ont quitté la communauté et créé, en février 2012, une fondation indépendante dont le siège social est à Berlin, The Document Foundation, en charge du développement de LibreOffice.

Cette fondation commence le développement de la suite LibreOffice. Au départ, elle reprend le travail à partir du code ouvert de la suite OpenOffice. Toutefois, avec la version 3.3.0, le code ouvert est développé par The Document Foundation. LibreOffice conserve la numérotation pour les nouvelles versions. Cette suite est est sous double licence LGPL et MPL (licence Mozilla).

Notons que, près d’un an après la fondation de The Document Foundation, Oracle a confié le développement d’OpenOffice à la Fondation Apache, qui tente de développer, parallèlement à LibreOffice, Apache OpenOffice.

Que comprend la suite LibreOffice ?

LibreOffice est une suite bureautique développée en modules. Elle comprend :

  • un traitement de texte (Texte),
  • un tableur (Classeur),
  • un module de présentation électronique (Présentation),
  • un module de dessins et diagrammes (Dessin),
  • une base de données (Base de données)
  • et un module d’écriture de formules mathématiques (Formule).

Le format utilisé est le format ODF (Open Document Format) format standardisé et normé ISO, développé par le consortium OASIS. LibreOffice est aussi en mesure de convertir les formats de Microsoft Office (doc et docx, en ce qui a trait au texteur, par exemple).

De plus, une exportation en format  PDF est intégrée dans tous les modules de LibreOffice. Par ailleurs, la mise en place d’un wiki permet de retrouver la documentation pour le soutien à l’utilisateur et le développement de cette suite.

Au cours de la prochaine année, on prévoit une version infonuagique et une version pour tablette tactile.

Les administrations publiques de plusieurs pays se convertissent à cette suite bureautique. Au Cégep de Rimouski, on a commencé la conversion et on prévoit qu’à l’automne 2013 LibreOffice sera la suite bureautique utilisée tant pour la pédagogie que pour l’administration.

Bruno Lavoie
Conseiller pédagogique TIC
Cégep de Rimouski

Une réflexion sur « LibreOffice »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *